Et un nouveau rachat de prêt ! (merci au courtier…)

courtier en créditIl y a un peu plus d’un an  je vous avais vanté les mérites du rachat de prêt dans cet article. Je vous avais également parlé du rachat de nos deux prêts immobilers qui étaient en cours à La Banque Postale (qui-n-a-de-banque-que-le-nom). Voici la suite de nos aventures ! Car oui, il s’agit bien d’une aventure dans notre cas !

Petit aparté avant de commencer : les taux sont toujours aussi bas ! La période est encore propice, et si vous avez un crédit à plus de 3% d’intérêts, je ne saurais que trop vous conseiller de le faire racheter (si vous êtes dans cette situation ou que vous projetez un nouvel achat, lisez jusqu’au bout – ou allez voir à directment à la fin de l’article, je peux peut-être vous aider !)

Quelques déboires avec LCL…

Comme je vous l’annonçais donc à la fin de l’article en question, nous avons eu l’accord du LCL pour le rachat du premier des deux prêts. Nous avions également l’accord de principe pour le rachat du 2ème, mais le conseiller de LCL n’avait pas voulu monter les 2 dossiers en même temps… Bien mal lui en a pris ! Une fois donc le rachat du premier prêt terminé (qui je vous le rappelle nous permet, à mensualités équivalentes, de gagner 5 ans sur la durée initiale et pas loin de 50.000 € !), nous lançons les démarches pour le rachat du deuxième. Et c’est là que les choses ce gâtent.

Car malgré toute la volonté du conseiller, le LCL nous a refusé le rachat tel quel… Motif officiel : un capital restant dû élevé par rapport à la valeur du bien (puisque nous avions financés les frais de notaire avec le prêt initial). Quelle déception pour nous qui étions prêts à lâcher La Banque Postale pour une « vraie » banque, qui avions entâmé les transferts de livrets, ouverture de PEL etc… Alors le dossier n’a pas réellement été refusé, mais LCL nous demandait de mettre 10.000 € d’apport. Ce qui est tout à fait contraire avec le principe du rachat de prêt, qui doit être totalement transparent !

Face à ce refus, nous avons stoppé les transferts de livret et décidé d’attendre quelques mois de plus, afin que le capital restant dû sur le crédit diminue un peu. Nous avons donc relancé la machine au mois d’août. Acceuil plutôt favorable du conseiller, qui nous annonce qu’il va monter le dossier à nouveau. Entre temps, mon épouse, dans le cadre de son activité professionnelle, est amenée à travailler avec un courtier. Elle me lance logiquement l’idée de faire appel à lui en parrallèle de notre démarche auprès du LCL, ce que nous faisons.

Et un dénouement avec la Caisse d’Epargne

Et nous avons bien fait… Car au final, notre « conseiller » du LCL, 3 relances et 1 mois et demi après, m’annonce que c’est en bonne voie, mais je me rends compte (car il ne me l’a pas dit clairement) qu’il manque à nouveau 5.000 € dans son plan de financement… A ce jour, après quelques relances de plus, nous n’avons plus de nouvelles de lui. C’est dommage, les premiers contacts semblaient prometteurs.

Par contre, le contact avec le courtier a été très fructueux ! Puisque nous sommes en train de signer le rachat avec la Caisse d’Epargne… Alors oui, ça nous fera une banque de plus (mais nous avions un compte « dormant » chez eux), mais nous allons économiser encore une belle somme ! Avec des mensualités de 100 € inférieures à celles actuelles, ainsi que 2 ans 1/2 de moins sur la durée. Ce qui fait environ 45.000 € d’économies, rien que ça !




Et puisque nous avons vraiment eu une bonne expérience avec ce courtier, je me permets donc de lui faire un peu de publicité (oui, je fais ce que je veux,  c’est mon blog, et je vous promets qu’il ne m’a pas payé pour ça !).

Retour d’expérience avec le courtier de Négocial Finance

Tout d’abord, voici un petit rappel des avantages d’un courtier :

  • Il vous fait faire une économie d’argent. Grace à lui, vous obtiendrez très certainement de meilleurs taux que si vous passiez en direct
  • Il vous fait faire une économie de temps. Non négligeable, quand on a une vie professionnelle, une vie de famille, une vie de bailleur ! Ca ne laisse guère que quelques samedis matin pour faire le tour des banques… Le courtier connait les banques, il sait lesquelles vont prêter pour un prêt investisseur, il sait lesquelles ne vont pas le faire, etc. Et je peux vous assurer que l’économie de temps se chiffre en dizaines d’heures !
  • Il vous apporte des conseils (comment monter le dossier au mieux, comment choisir ou pas une délégation d’assurance… mais ce n’est pas vrai pour tous les courtiers)

Negocial Finance est un cabinet de courtage jeune mais en forte croissance, à dimension humaine, pas un des gros mastodontes présents sur le web ou sur toute la France. Ils ont quelques pour le moment 6 agences réparties et sont spécialisés en prêts immobiliers et en assurances de prêt.

Le contact de mon épouse, Aurélien Clément, a assuré tout au long de notre « aventure ». Tout d’abord, nous avons passé de longs moments au téléphone. Nécessaire car nous avons traité à distance, et nécessaire vue notre situation un peu compliquée par rapport à celle du commun des mortels. Aurélien a toujours été très disponible, y compris (tard) en soirée. Et je me suis rendu compte très rapidement qu’il sait vraiment de quoi il parle. Demandez-vous donc combien de conseillers bancaires sont capables de vous expliquer d’où vient réellement l’argent que la banque vous prête et comment les banques se refinancent sur les marchés etc… Je vous invite à faire le test lors de votre prochain rendez-vous.

Connaissant très bien les différentes situations des banques vis à vis des investisseurs, il nous a tout de suite aiguillé au bon endroit (Caisse d’Epargne donc). C’est lui qui a collecté tous les documents, qui a monté le dossier et l’a soumis à la banque et a obtenu l’accord. C’est lui aussi qui nous a conseillé sur la façon de faire avec la Caisse d’Epargne par rapport à la délégation d’assurance. Nous n’avons au final eu qu’un seul rendez-vous avec la Caisse d’Epargne, tout le reste ayant été fait et suivi par Aurélien. J’insiste ces points, car pour avoir déjà fait d’autres expériences avec des courtiers, leur boulot s’arrêtait à la mise en relation avec la banque, cétait à nous de faire le reste.

Le dossier a finalement été bouclé début du mois de février avec le remboursement anticipé total du prêt de La Banque Postale (encore une fois suivi par Aurélien).

 

Un grand merci à toi Aurélien, pour le temps que tu as passé avec nous, et pour le temps (et l’argent) que tu nous as permis d’économiser !

 

Pour conclure, si vous êtes susceptible de faire racheter votre prêt (ou d’en faire un nouveau d’ailleurs) et que vous désirez faire appel à un courtier, je vous propose de vous faire recontacter par Aurélien ou son équipe directement. Il suffit pour cela de compléter le formulaire ci-dessous :

 

Code de sécurité:
security code
Veuillez saisir le code sécurité, s'il vous plait.:

Envoyer

 

.



12 commentaires sur “Et un nouveau rachat de prêt ! (merci au courtier…)
  1. Bonjour et merci pour ce site fort intéressant :))
    Bravo et bonne journée

  2. Bonjour François et merci pour ce retour d’expérience.

    En tant que courtier je suis ravi que vous fassiez de la publicité à notre profession ! Notre métier est jeune et en croissance ;)

    Juste une petite chose concernant votre expérience avec le LCL. D’expérience, la bonne ou mauvaise vision d’une banque est bien souvent question de personne et dépend du conseiller que vous avez eu en face. L’avantage majeur du LCL c’est que pour les petits dossiers (- de 150k€) le conseiller est à même de prendre la décision sans en référer à sa hiérarchie !

    J’ai moi-même à titre personnel une très mauvaise image d’une banque, mais après avoir travaillé avec eux pour mes clients je me suis rendu compte que mon problème avait été avec le conseiller et non la banque en elle-même ;)

  3. Sanchez dit :

    D’accord. Si jamais j’ai besoin de racheter mon crédit un de ces jours, je ferai appel à lui.

  4. Leme dit :

    BOnjour FRANCOIS
    Merci pour tous ces bons conseils et tous ces articles intéressants. Je constate que depuis février 2016 les taux ont encore beaucoup baissés. J’ai fait racheter en février par la bred un crédit sur 14 ans à 2,45%. Aujourd’hui les taux sur 12, voir 10 ans semble tourner autour de 1,30 voir moins.
    Envisages tu à nouveau de faire racheter le prêt que tu avais fait racheter en février ?
    Merci pour ta réponse

    • Francois dit :

      Bonjour,
      Non, nous n’allons pas faire racheter le prêt de février… Nous ne serions pas gagnants vue la faible différence de taux, et nous cherchons à établir une relation à long terme avec cette banque, donc nous n’allons pas les planter tout de suite !

  5. Damien dit :

    Ce retour d’expériences a le mérite de démontrer à quel point il est important de bien être accompagné.

    A titre personnel, j’ai fait racheté un prêt locatif du CCM par la SG. La qualité de l’accompagnement dans cette démarche est importante. Dans mon cas, le dossier était solide, mais les offres n’ont pas été envoyées à temps par l’agence à leur organisme. Il a donc fallu repartir à zéro mais surtout (re)négocier le taux qui avait augmenté entre temps. Tout s’est bien terminé mais à croire que ce n’est jamais simple.
    Damien Articles récents..Renégocier son prêt immobilierMy Profile

  6. josy dit :

    Bonjour, François ,
    vivant en Guadeloupe, puis bénéficier des services de ce courtier. Nous avons les memes banques qu.en metropole.

  7. Stéphane dit :

    Bonjour François
    Félicitations pour l’aboutissement de votre projet !
    Merci pour le partage de cette expérience en particulier, mais aussi pour l’existence de ce blog de manière générale.
    Bonne continuation

  8. Yann dit :

    Bonjour,
    Je suis moi aussi passé par Negocial Finance très récemment pour l’achat d’un immeuble de rapport et je ne peux que confirmer cet article.
    J’ai été en contact avec Aurélien Clément qui est en effet très compétent, disponible et qui a pris mon dossier en charge d’un bout à l’autre. Effectivement, ça a été un gros gain de temps et d’argent.
    C’est quelqu’un de réellement professionnel avec qui j’aurais plaisir de travailler à nouveau, c’est suffisamment rare pour le souligner.
    Yann

  9. paulsrzn dit :

    Bonjour François,
    bravo pour cette belle économie : après tout ce n’est qu’un peu de temps à passer et de la paperasse !
    Sur le fait que vous ayez été un peu déçu par LCL après un 1er contact prometteur, n’oublions pas que les grandes banques sont de véritables technocraties et que le conseiller peut lui-même se retrouver bloqué par sa propre hiérarchie.
    Paul

1 Pings/Trackback pour "Et un nouveau rachat de prêt ! (merci au courtier…)"
  1. […] qu’Aurélien de chez Negocial (dont je vous ai vanté les mérites dans le cadre de notre dernier rachat de prêt et que vous pouvez contacter depuis cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

Inscription

Recevez gratuitement le best-seller Tout le monde mérite d'être Riche d'Olivier Seban, mon simulateur de rentabilité et cashflow d'un investissement et ma façon orginiale d'arrondir les fins de mois grâce à l'immobilier.

A lire absolument

location saisonnière

Partenaire