La boîte à outils

Retrouvez sur cette page les différents outils / bons plans que je mets à votre disposition. Cliquez sur les icônes pour afficher la page correspondante.

 

Courtage en crédit

courtage crédit

Trouvez le meilleur taux grâce à l’équipe de MP Finance

 

Courtage en assurances de prêt

logo ascourtage

Faites des simulations de tarifs pour vos assurances de prêt

 

Demandes de devis travaux

123-devis

Trouvez facilement des artisans près de chez vous pour réaliser tous vos travaux du bâtiment

 

Devis et commande de diagnostics immobilier

logo allodiagnostic

Effectuez rapidement vos devis et vos commandes chez le n°1 du diagnostic immobilier par internet

 

Ventes privées du bâtiment

logo batiwiz

Faites des économies sur vos achats dans le domaine du bâtiment

 

Calcul de mensualités

Pour débuter, une mini-calculatrice de crédit issue d’un site (www.calcamo.org) que j’ai beaucoup utilisé chaque fois que j’avais besoin de faire des calculs. Sur le site, les calculs sont très complets et puissants :

  • gestion de tout type de prêts, y compris complexes : prêt relais, gigogne, in fine, taux fixes, taux variables…
  • gestion des frais sur les prêts : assurances, frais de dossier…
  • opérations sur les prêts : changement de taux pour les taux variables, remboursements anticipés partiels, modifications de la mensualité…
  • édition des tableaux d’amortissement

Ce site est malheureusement devenu payant (prix abordables quand même), mais il existe un abonnement gratuit : limité à la gestion de 4 crédits simultanés et à 100 opérations,  ce qui laisse quand même largement de quoi faire.

Voici la mini-calculatrice :

 

Calcul de mensualités (2)

Voici un fichier excel (cliquez sur le logo pour le télécharger) que j’ai fait et qui peut vous servir de base pour en faire autre chose :

simulateur de mensualités excel

Il permet d’avoir un tableau détaillé des mensualités, et comporte 2 paramètres supplémentaires :

  • remboursement anticipé : mettre le paramètre à 1 et mettre une valeur dans la colonne correspondante
  • modulation d’échéance : même chose

PS: n’hésitez pas à me faire par de vos commentaires si vous trouvez des erreurs ou avez des améliorations à proposer.

 

Calcul de rentabilité

Ces outils peuvent vous aider dans la recherche de vos biens et dans vos projets. Ils servent à déterminer si un investissement est rentable ou non.

 

Logiciel de gestion Locative

Voici le lien pour télécharger le logiciel Wimmo, développé par Philippe (dont l’interview est ici)


20 commentaires sur “La boîte à outils
  1. Sara dit :

    Bonjour,
    Wimmo est-il toujours d’actualité car je n’ai pas réussi à le télécharger… J’utilise actuellement Rentilia.
    Est-ce que quelqu’un pourrait faire un retour sur une utilisation de logiciel simple de gestion locative ?Cordialement

  2. Pascal dit :

    Superbe initiative, cette page !

    Tous les outils utiles lors d’un investissement immobilier.

    Objectif-tune ou comment devenir un parfait investisseur immobilier !

    Merci François pour tous tes conseils avisés.
    Pascal Articles récents..Comment se créer un revenu immédiat en investissant dans l’immobilier ?My Profile

  3. Julien dit :

    Bravo pour votre blog.
    J’étudie depuis peu l’idée d’un investissement dans un immeuble de rapport. Partant de zéro dans ce domaine (je suis plutôt spécialisé sur les actions), votre blog est très instructif. Je me suis plongé dans vore simulateur de rentabilité, très pratique. J’attire cependant votre attention sur une erreur de raisonnement ou de présentation sur le rendu « résultat de la simulation ». les lignes « revenu cumulé sur X ans »: il s’agit non pas d’un revenu mais d’un cash-flow net (montant de trésorerie généré net des dépenses). Dans ces cases, il serait probablement intéressant d’ajouter le montant du crédit remboursé sur ces mêmes périodes (ce qui du coup serait une mesure plus compléte de la richesse créée sur la période). De la même manière, le retour sur investissement doit prendre en compte le capital remboursé, sans quoi le calcul est faussé (on peut avoir un investissement rentable dans le cas où les apports sont faibles et même si le cash-flow est toujours négatif).
    Au plaisir de oontinuer de vous lire et bonne année 2013 à vous !

    • Francois dit :

      Bonjour Julien,
      Merci pour ces commentaires. Je me suis déjà fait cette réflexion, et j’ajouterai le montant du capital remboursé dans une prochaine version. Concernant l’appellation de la cellule, je pense que « résultat » conviendrait encore mieux. Car pour moi, le revenu est ce qui arrive réellement dans notre poche. Or le capital remboursé arrive dans la poche de la banque, pas dans la notre.

      • Didier dit :

        Le capital remboursé arrive certes dans la poche du banquier mais il augmente aussi ton patrimoine net (en réduisant la dette que tu as vis à vis de la banque).

        Il est possible de jouer sur les mots selon si on considère comme revenu le revenu brut ou le revenu net (voire le revenu imposable car par exemple pour les salaires du fait de la csg non déductible ton revenu imposable ne sera ni le brut ni le net…)
        Ainsi pour de l’investissement locatif le revenu se sont les loyers encaissés.
        Sur le plan fiscal par exemple tu seras imposés sur tout ou partie de ce capital remboursé (c’est d’ailleurs la grande magie de la location meublée de pouvoir via les amortissements réduire l’imposition de cette partie)
        C’est d’ailleurs pour cela que l’on peut être imposé même si notre cashflow est négatif.
        Julien a raison on peut s’enrichir même avec un cashflow négatif c’est un aspect duquel on peut passer à travers quand on ne raisonne qu’en terme de cashflow.
        Les marchands de bien défiscalisés eux à contrario ne basent leurs simulations que sur le patrimoine créé rarement sur le cashflow (et pour cause celui-ci est le plus souvent très négatif)
        L’investisseur malin devra lui opérer un savant mélange entre les deux notions en fonction de ses objectifs

  4. Claire dit :

    Super initiative que ces calculateurs, j’adore ça. Merci pour l’initiative et le temps passé à les faire. Bien utile en tout cas.
    Claire Articles récents..CoachGuitar est un didacticiel pour iPod Touch qui vous permettra d’apprendre des chansons connues à la guitare séche.My Profile

  5. Christophe dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre site qui est super intéréssant!
    J’ai une question sur le simulateur que je n’arrive pas à utiliser: les travaux…j’ai mis l’ensemble financé à crédit (470K€…rénovation d’un immeuble) mais cela me calcule l’année 2 un super cash positif avec un revenu mensuel net de 75000€…donc il doit y avoir une erreur (j’ai 80000€ de revenu locatif annuel!)
    Je peux vous envoyer la simulation?
    merci
    Christophe

    • François dit :

      C’est un bug que j’ai identifié la semaine dernière. Je renvoie une nouvelle version demain…

  6. PHILIPPE dit :

    Bonjour,

    votre fichier est super!

    J’aurais quand même une petite remarque. Dans le calcul de l’amortissement de l’immeuble, vous ne deduisez pas la quote part du terrain (entre 10 et 15%) mais vous amortissez sur la valeur totale de l’immobiler.
    Or, un terrain n’est pas amortissable, ni comptablement ni fiscalement.

    • François dit :

      Bonjour Philippe,
      Cette modification est prévue pour la version 1.3, je l’avais déjà relevée.
      Merci en tout cas !

  7. Adrien dit :

    j’étais en train de me construire un fichier similaire quand je suis tombé sur le vôtre…donc si je peux éviter de tout reconstruire ça m’arrange, mais je préfère quand même tout vérifier :)
    il faut effectivement gérer les déficits en séparant l’impact des intérêts d’emprunt du reste :
    http://www.pap.fr/argent/impots/les-revenus-fonciers/le-sort-du-resultat-foncier-a1948

    J’ai d’autres idées d’amélioration en stock, mais qui nécessiteront peut être des mini macros !

    Je ne connaissais pas cette règle des 5.8%, c’est une bonne nouvelle !

    • François dit :

      La difficulté pour séparer les revenus d’intérêts du reste, c’est que pour avoir un résultat correct, il faudrait prendre en compte le revenu global dans le simulateur. Ca marche bien dans mon cas car mes revenus d’activité ne sont pas imposables en France, mais ça va être beaucoup plus compliqué d’adapter ça. Je vais quand même tenter.

  8. adrien dit :

    re-bonjour,
    je ne comprends pas pourquoi vous ne reportez que le montant des travaux d’une année sur l’autre ? il me semblait que tout le déficit était reportable d’une année sur l’autre ?

    Par ailleurs, à quoi correspondent les 5.8% de charges sociales que vous déduisez en N+2 ?

    • François dit :

      Décidément… Je vais vous soumettre ma prochaine version avant de la publier !
      Effectivement, il y a un gros souci dans la gestion du déficit. Je vais essayer de corriger rapidement.

      Pour les 5.8%, c’est la fraction de prélèvements sociaux qui est déductible de l’impôt sur le revenu.
      Par exemple, supposons que vous ayez déclaré 10.000 € de revenus fonciers imposables en 2011. Le montant de vos prélèvements sociaux à payer en 2012 sera de 13.5% soit 1350 €, dont 5.8% déductibles. Lors de votre déclaration 2013 sur les revenus de 20122, vous déduirez 580 € sur vos impôts.

  9. Adrien dit :

    Bonjour,
    dans le calcul des rendements, vous incluez le coût des travaux (B33), or cette cellule B33 est vide…ne devrait-elle pas faire la somme des travaux engagés ?

    • François dit :

      Très juste ! Ca vient d’un oubli correction entre deux versions…
      J’uploade la version corrigée tout de suite !
      Merci pour la remarque

  10. Bonjour !

    Sympa comme initiative.

    Je peux vous proposer un fichier Excel de calcul de rentabilité pour votre boite à outils, si vous voulez. J’ai fait un article dessus.
    Michel de Changer-Gagner Articles récents..Booster son estime de soi pour les nulsMy Profile

1 Pings/Trackback pour "La boîte à outils"
  1. […] consiste à passer par un courtier en crédit en ligne (un simulateur est disponible en bas de ma page « outils »). Il vous fera gagner un temps précieux en vous évitant de faire le tour des banques par […]